Le bateau


Cliquez sur les liens ci dessous pour accéder à la rubrique.
















Hanami II, pourquoi ce nom ?

Le HANAMI (花見 ; littéralement, « regarder les fleurs ») est la coutume traditionnelle japonaise d’apprécier la beauté des fleurs, principalement les fleurs de cerisier .
   



À partir de fin mars ou début avril, les sakura () entrent en pleine floraison partout dans le Japon.
Ainsi on peut voir le Hanami qui est la fête du printemps comme le signal du renouveau: c'est un symbole.
Ici le symbole est celui d'un 'nouveau départ'.

Hanami I était un Dufour 385: bon bateau mais pas réellement un bateau de voyage. Il convenait donc de changer.

Bateau pour un nouveau départ, donc pour voyager, Hanami II est un OVNI 445 du chantier ALUBATsitué aux Sables d'Olonne en France.

Alubat est une référence en matière de bateaux de voyages en aluminium et les OVNIs sont, à cette date, la gamme la plus ancienne et la plus connue. Le chantier a connu des difficultés ces dernières années, comme tout le secteur nautique, a du faire de gros 'sacrifices' et de grosses restructurations mais repart vaillamment et à récemment remis à l'eau un 52 et un 495 (voir le posting).



Hanami II, au départ des Bermudes lors de l'ARC Europe 2012














Pour accéder à la documentation technique des équipements et matériels installé sur Hanami, consulter l'onglet 'Docs Techniques' ou cliquer ICI?













Les spécifications du bateau en 2015.

Utiliser le curseur à droite sur la fenêtre pour faire défiler les pages.

Si le diaporama PPT n'apparaît pas, alors CLIQUEZ ICI.





Connaissez vous le différence entre un voilier de régate et un voilier de voyage?
La réponse est dans le dialogue ci-dessous:

Bateau de Voyage:
- Et ça, qu'est ce que j'en fait?
- Garde le, cela peut toujours être utile!
- OK, ça marche.

Bateau de régate:
- Et ça, qu'est ce que j'en fait?
- Cà? Tu le débarque, pas indispensable ...
- T'est sur ?
- Tu veux gagner oui ou non? Alors débarque moi ce truc!









La table à cartes de Hanami II



On y passe beaucoup de temps, donc elle a été voulue ergonomique.








Le montage électrique.


Sur les OVNIs, comme sur tous les bateaux à coque métallique, le montage électrique doit être particulièrement soigné pour éviter tout risque de fuite et toute corrosion due à cette fuite.
Ainsi, tous les câblages sont en double (positif et neutre), gainés et solidement fixés à la coque ou aux vaigrages.

Une attention particulière a été apportée à l'alimentation du quai, avec l'installation d'un transformateur d'isolement. La mise en place d'un isolateur galvanique sur la ligne de terre n'a pas été retenue pour le moment mais le projet est à l'étude.

En ce qui concerne la production électrique, le système à été conçu de telle façon que le bateau soit indépendant et puisse être autonome durant de longues périodes, même en cas de panne d'un appareil, ce qui a été réalise en installant des systèmes redondants.
Sont disponibles à bord du 12V et du 220V, ce dernier pouvant être produit par le moteur, par le générateur ou par le convertisseur à partir du 12V des batteries.

Une modification reste à faire pour mesurer la production séparée de l'éolienne, des panneaux solaires et du Watt&Sea.
Le montage figure sur le schéma ci contre ... ça va venir.






L'équipement télécoms.



Le plan de départ était d'installer tout ce qui figure sur ce schéma mais seuls les équipements avec un smiley :-) ont été implémentés.

Le Navtex, présent au début a été remplacé par un GPS GP32, couplé au pilote si besoin, pour faire face à toute défaillance du couple de NavNets (à la table à carte et au poste de barre).
Les fonctions du Navtex sont en fait disponibles via la BLU iCom et pour cette fonction peu utilisée en traversée hauturière la redondance n'était pas une priorité.





Le Matériel de sécurité .












Et une liste de ce que l'on pourrait considérer comme un inventaire classique

Motorisation

- Volvo 55 D2
- Propulseur d'étrave à descente verticale.

Electricité

- Groupe électrogene Wisper 2500
- Batteries 700 AH + 110 AH moteur
- MassCombi pour 220V
- Tranfo d'Isolation
- MasterEasy pour le monitoring
- Eolienne D400
- Panneaux solaires 200 * 2
- Watt and Sea
- 2 alternateurs (Moteur et Service séparés)

Voiles

- Grand Voile (2) Démée Voiles, Full Batten.
- Génois sur enrouleur
- Solent (pas une trinquette) sur enrouleur
- Genaker sur enrouleur Karver
- Spi Assymetrique avec chaussette
- SPi symetrique Incidences 140 m2, avec chaussette

Electronique

- 2 NavNet 3 D dont un à la barre avec GPS de secours en parallèle
- 1 PC connecté avec MaxSea Time Zéro pouvant servir de 'serveur de cartes'
- 1 GPS indépendant connecté au PC
- NavPilot 500
- Radar Furuno
- Sondeur d'avant
- AIS transpondeur Simrad
- BLU iCom
- Modem Pactor IV
- VHF iCom
- VHF portable Standard Horizon + 2 Portables Cobra
- EPIRB
- Transpondeur SART
- Iridium avec antenne extérieure (abonnement à l'année)

Sécurité

- Assurance Europe et Antilles
- Radeau Viknig 6p
- Perche IOR
- Bouée couronne + feu à retournement
- Throw line Plastimo
- EPIRB + SART
- 2 ancres soc avant avec 50 et 30m de chaine de 12
- 1 ancre arrière
- Balise traçante DoLInk
- Baromètre électronique et papier
- Sextant
- 2 Gilets Spinlock + 4 Plastimo
- Jeu complet des pavillons internationaux
- Équipement sécurité de base complet

Navigation

- Régulateur d'allure Hydrovane
- 4 bidons gazoils 20 l supplémentaires
- Annexe Honwave + moteur 5 cv

Confort

- 3 cabines dont 1 de 1 couchette
- 2 bouteilles de butane (composite) de 13kg
- Isolation par laine de verre
- WC électriques à l'avant
- Chauffage Gasoil
- Machine à café
- Machine à pain
- Barbecue à gaz sur le balcon arrière
- Plus tout le classique ...

















.


Retour au début

2 commentaires :

  1. Bonjour
    GPS de secours veut-il dire qu'il y a un GPS supplémentaire "boite noire" connecté en permanence sur le Navnet ?
    Ou bien alors "de secours" car peut fonctionner seul sans le Navnet ?
    Déjà utilisé en secours ??
    Merci

    RépondreSupprimer
  2. Tres bien vu, la question ...
    Oui le pilote peut recevoir et recoit 2 GPS.
    La raison est que lors de la transat retour un de mes equipiers de quart, de nuit avec pas mal de vent et une mer un peu creuse a eteind le circuit du NavNet sans s'en rendre compte.... mais oui ...
    Le bateau sous pilote mais sans entree GPS a fait des choses bizarres, si je peux dire, et nous avoins un cargo proche de nous.
    Il m'a reveille car "tout s'est eteint et je ne comprend pas pourquoi ...". Il m'a fallu quelque temps pour remettre le bateau "dans l'axe" et trouver la cause.
    La lecon m'a servi: les 2 GPS sont independants avec 2 alims separees. Si un s'arrete, l'autre reste. Le Pilote possede aussi un alim separee.
    Donc le risque qu'une fausse manip mette tout "OFF" est limite.
    Si la foudre fait tout sauter, bien sur, il ne restera rien ...
    Merci pour la question.

    RépondreSupprimer

Les commentaires aident à rendre le blog plus intéressant et à le faire évoluer: n'hésitez pas à commenter.
Merci.